Autopsie de Paul Gray

Les résultats de l’autopsie de Paul Gray avaient révélé que Paul Gray n’était pas décédé suite à un traumatisme ou à des circonstances suspectes (meurtres…). Les analyses toxicologiques, elles, ont pu déterminer la cause du décès du bassiste de Slipknot.

Résultats des analyses toxicologiques effectuées sur Paul Gray (Slipknot)

Ces analyses ont révélé que Paul Gray est décédé d’une overdose de morphine et de fentanyl. Cependant, qui dit overdose ne dit pas forcément que Paul Gray était un drogué.

En effet, ces deux substances sont utilisées dans les traitement contre la douleur. Or, la prise de ce traitement par Paul Gray a été justifié lors de l’autopsie car il s’avère qu’il souffrait de graves problèmes cardiaques.

C’est donc avec parcimonie et avec des précisions qu’il faut utiliser le mot « overdose » dans une affaire telle que celle-ci.

Source : www.musicactu.com

1 Paire de cornes 1 cornes ajouté
Loading ... Loading ...