Hellfest 2011 : Live report et photos du Dimanche 19 Juin

TURISAS
(Dimanche 11h30 à 12h00 – Mainstage 2)

Turisas - Hellfest 2011Turisas - Hellfest 2011

Le public était très nombreux malgré l’heure matinale du concert. Le bon temps était au rendez vous et il est resté agréable pendant toute cette dernière journée du Hellfest 2011.

Le groupe a annoncé qu’il était content de voir tous ces gens réunit et a demandé a la foule de lever les mains. L’ambiance était très bonne et Turisas a fini son set par « Battle Metal » qui a été accueilli avec enthousiasme par les festivaliers.

 

LAST DAYS OF HUMANITY
(Dimanche 12h05 à 12h45 – Rock Hard Tent)

Last days of humanity - Hellfest 2011

La tente a été rapidement remplie, et dès l’arrivée du groupe le public s’est déchainé à coup de headbanging.

Le groupe a donné un énergie sans limite et parcourait sans cesse la scène. Le groupe semblait ravi de son public et le public ravi de la performance de Last Days Of Humanity.

Last days of humanity

ARKONA
(Dimanche 13h40 à 14h25 – Rock Hard Tent)

L’avis du rédacteur Privategwar :

La deuxième baffe du week-end avec les Russes et leur charmante et charismatique chanteuse qui bouge sans arrêt, danse avec son guitariste, chante en voix claire et voix hurlée sans soucis, et communie avec le public déjà acquis à la cause du groupe.

À un moment où le mouvement pagan/folk s’essouffle, Arkona est une vraie bouffée d’oxygène grâce à sa débauche d’énergie et ses titres comme « Pamiat », « Yarilo » ou le tout dernier « Stenka na stenku ». Et puis le chant russe ça le fait grave ; je crois que je suis tombé amoureux ^^ La classe !!!

 

Vidéo : Privategwar

ORPHANED LAND
(Dimanche 14h30 à 15h10 – Mainstage 2)

L’avis du rédacteur Privategwar :

Grosse déception pour ma part avec un show bien trop « ethnique », un ou deux morceaux passent encore mais plus non merci. Leur passage en première partie de Paradise Lost m’avait laissé une toute autre impression, je ne suis pas resté jusqu’au bout…

 

GHOST
(Dimanche 15h50 à 16h35 – Terrorizer Tent)

ghost - Hellfest 2011Photo : Privategwar

L’avis du rédacteur Privategwar :

Troisième vainqueurs par KO pour les mystérieux Suédois de Ghost qui délivrent une messe noire envoutante et hypnotique dans une Terrorizer sentant bon l’encens distillé par le chanteur, habillé en prêtre sataniste et entouré de ses moines tout de noir vêtus.

Le court album va pratiquement être joué en entier ( « Elizabeth », « Prime mover » et « Ritual » sont vraiment superbes) ainsi qu’une reprise des Beatles. Un grand moment qu’il ne fallait absolument pas rater.

Vidéo : Privategwar

 

PAIN OF SALVATION
(Dimanche 16h10 à 16h55 – Mainstage 2)

Le public était assez calme pendant le set de Pain Of Salvation mais la musique du groupe était aussi relativement calme. Les membres du groupe étaient très souriants et avaient l’air ravi d’être présent au Hellfest 2011.

Le chanteur a encouragé la foule a crier et à lever les mains ce qui a permis à l’ambiance de partir et à la foule d’être plus excitée qu’au début du set.

 

CAVALERA CONSPIRACY
(Dimanche 17h00 à 18h00 – Mainstage 1)

Cavalera Conspiracy - Hellfest 2011

Le set de Cavalera Conspiracy a été très sportif pour le public avec des slamer du début jusqu’à la fin.

Le drapeau Brésilien à coté de la batterie rappelait les origine du groupe. La foule était très excitée et toutes les mains se sont levées en même temps pour acclamer l’arrivée du groupe.

Dès la première chanson « Blunt Force Trauma » la foule est complètement déchainée. Dès les premières minutes de jeu l’emblématique Max Cavalera demande un circle pit et la foule s’exécute. La poussière commence à se lever et permet aux festivaliers de repérer l’agitation de la foule au pied de la Mainstage.

Le batteur, Igor Cavalera, a fait un petit solo et a été accompagné pour les battements de mains des festivaliers.

Le chanteur demande un deuxième puis un troisième circle pit qui sont de plus en plus grands. Ensuite la foule du Hellfest se met à jumper sur le titre « Killing Inside » du nouvel album de Cavalera Conspiracy.

Le groupe nous parle un peu Français avec un « Merci beaucoup Hellfest« .

Comme Cavalera Conspiracy c’est une histoire de famille, les fils de Igor et Max viennent sur scène pour chanter (ou plutôt brailler), pour jouer de la batterie et de la guitare. Ces jeunes enfants sont très énergiques et très doués.

Le chanteur dit ensuite « Fuck, Fuck, Fuck » et toute la foule le suit le majeur en l’air.

Pour finir le set, le groupe a jouait sa traditionnelle « Roots, Bloody Roots » qui leur a permis de demander un quatrième circle pit. Le groupe a ensuite salué la foule avec les deux enfants musiciens et le petit garçon de Igor.

Cavalera Conspiracy - Hellfest 2011Cavalera Conspiracy - Hellfest 2011

Photo : Heolink

 

KYLESA
(Dimanche 17h05 à 17h50 – Terrorizer Tent)

L’avis du rédacteur Privategwar :

Marre des pitreries de Maxou, alors direction encore une fois la Terrorizer blindée, pour les ricains et leur sludge metal psyché et qui ont la particularité de jouer avec deux batteurs.

N’étant pas un adepte de ce style je pensais regarder trois morceaux et retrouver Bibendum Cavalera pour la fin mais je vais en fait rester jusqu’au bout. Ce groupe a une sacrée pêche sur scène et j’accroche vraiment, tout le set est très énergique.

Mention très bien à la guitariste qui alterne vocaux clairs et déchirées tout en headbangant. Une excellente surprise .

Vidéo : Privategwar

AnathemaGrand Magus

anathema - Hellfest 2011Photo : Privategwar

L’avis du rédacteur Privategwar :

J’avais prévu de voir Grand Magus mais à l’écoute de « Thin air » qui va ouvrir le concert d’Anathema, j’ai changé d’avis au dernier moment. N’étant pas fan du tout mais ayant trouvé le dernier album magnifique, je suis resté pour les trois premiers morceaux, le titre cité ci-dessus, « Summer night horizon » et le très beau « Dreaming light ».

Vincent Cavanagh semble entièrement possédé, une chanteuse (dont je ne connais pas le nom l’accompagnant sur scène), et le tout est vraiment envoutant. Viennent ensuite des plus anciennes compositions qui ne sont pas de mon goût, direction donc vite fait Grand Magus, mais la Terrorizer étant encore pleine à craquer, je ne verrai ni ne profiterai comme il faut de la fin du show.

Vidéo : Privategwar

DORO
(Dimanche 20h05 à 20h55 – Mainstage 2)

L’ambiance était bonne et il y avait beaucoup de monde en ce début de soirée. À la fin du concert la chanteuse a dit « I love You » et la foule en est ravi.

L’avis du rédacteur Privategwar :

La metal queen a encore de beaux restes mais c’est trop heavy pour ma part donc je ne regarde que d’un œil en attendant le Priest.

Doro - Hellfest 2011Photo : Privategwar

 

THE BLACK DAHLIA MURDER
(Dimanche 20h50 à 21h40 – Terrorizer Tent)

L’avis de la rédactrice Lust :

Grosse claque! Je ne connaissais pas plus que ça ayant été freinée par la voix aux premières écoutes, comme pour Suicide Silence ; et bien qu’est ce que j’ai raté !

En live, le chanteur fait plus dans le guttural que sur CD, il est très présent et communique beaucoup avec le public, avec constamment le sourire aux lèvres laissant l’ambiance générale à la bonne humeur.

Le seul petit reproche que je pourrai faire est qu’ils commencent toujours leurs morceaux en force mais se calment au fur et à mesure de la chanson. Après ce n’est que mon avis de grosse bourrine. Bref un très bon concert !

 

JUDAS PRIEST
(Dimanche 21h00 à 22h25 – Mainstage 1)

Il y avait vraiment une très grande foule présente devant la scène avant le concert. Nous ne pouvions rien voir de ce qui se passait sur scène avant le début du set de Judas Priest car un grand drapeau la cachait. Sur ce drapeau on pouvait lire « Epitaph » qui est le nom de leur tournée d’adieu.

Aux premières notes le drapeau tombe et dévoile les membres du groupe. La foule est très excitée et le chanteur annonce « Judas Priest is back » (Judas Priest est de retour). Le groupe instaure une sorte de jeu avec le public et continue son set.

Vers le milieu du set, une moto est amenée sur scène et le chanteur continu son show de sur la moto.

Après un petit jeu vocal avec les festivaliers, le set de Judas Priest se termine.

 

Photo : Heolinh

L’avis du rédacteur Privategwar :

Réelle tournée d’adieu ? L’avenir le dira.

Une chose est sûre, KK Downing n’est point présent mais son remplaçant Richie Faulkner va assurer comme il se doit ( il y a même une ressemblance physique ). Le show est bon, très bon même, Rob a retrouvé sa voix et se permet de monter dans les aigues, les deux guitaristes s’en donnent à cœur joie et la set-list est à tomber avec de sacrés vieilleries comme « Starbreaker », « Never satisfied » ou bien le superbe « Victim of changes ».

Le groupe n’oublie pas ses titres plus récents bien sûr tels « Nighcrawler » ou « Painkiller » avec Rob vraiment en voix, surprenant vu ses dernières prestations décevantes. Ce dernier ramène la fameuse moto durant « Hell bent for leather » avant de finir par le classique « You’ve got an another thing coming ». Le meilleur concert du Priest avec Rob Halford pour ma part depuis la tournée « Painkiller », rien que ça !!!

Vidéo : Privategwar

KORPIKLAANI
(Dimanche 21h35 à 22h25 – Rock Hard Tent)

Korpiklaani - Hellfest 2011

La Rock Hard Tent était pleine et ne pouvait pas accueillir tous les festivaliers désirant voir Korpiklaani. Ce groupe n’avait clairement pas sa place dans une tente et aurait du passer sur une Mainstage.

La foule réclame le groupe et dès son arrivée sur scène les festivaliers se déchainent et masquent presque la musique avec leurs acclamations.

Le public était très enthousiasme et Korpiklaani très attendu. La musique Folk du groupe donne un bon rythme et les festivaliers dansent de bon coeur sur ce rythme.

Il y avait beaucoup de slamer durant tout le set du groupe. Les drapeaux des festivaliers s’agitaient au centre de la foule et à chaque fin de chanson le public acclamait le groupe.

Korpiklaani - Hellfest 2011Korpiklaani - Hellfest 2011

 

Korpiklaani - Hellfest 2011

Photo : Heolink

THERION
(Dimanche 22h30 à 23h20 – Mainstage 2)

Therion - Hellfest 2011

La foule était toujours très nombreuse et les cris du public se sont fait entendre dès l’apparition du groupe sur scène. Le groupe très nombreux occupait bien la scène et se regroupait souvent.

Le groupe fait participer le public et instaure une bonne ambiance. Comme il y a beaucoup de membres du groupe sur scène, l’ambiance est facile à mettre et est maintenue jusqu’à la fin du set du Therion.

Pendant le concert on voit également arriver sur scène une danseuse orientale en tenue rouge pailletée qui donne un peu de piquant à la prestation de Therion.

Therion - Hellfest 2011Therion - Hellfest 2011

 

 

L’avis du rédacteur Privategwar :

Bienvenue au cirque Pinder ! Snowy Shaw n’est plus que l’ombre de lui-même, le nouveau chanteur n’arrive pas à la cheville de Mats Leven, le reste est plutôt risible malgré une set-list axée sur de bons titres en partie, mais la magie n’opère plus de toute façon depuis longtemps. Ceux qui ont connu les deux concerts à la Locomotive à Paris comprendront.

Triste…

OZZY OSBOURNE
(Dimanche 23h25 à 00h55 – Mainstage 1)

Les festivaliers étaient extrêmement nombreux à attendre la prestation de Ozzy. Quand Ozzy apparait sur scène il fixe le ton en annonçant « Let the madness begin » (que la folie commence).

Avant le début de la première chanson, Ozzy parle à son public et instaure une très bonne ambiance. La foule chante en coeur avec lui et tous les festivaliers lèvent leurs mains quand il dit « Let me see your hands » (Faites moi voir vos mains).

Avant chaque chanson Ozzy demande à entendre la foule et si celle ci ne cri pas assez il lui lance « I can’t ear you » (Je ne peux pas vous entendre). Il interprète « Suicide Solution » et la foule commence à headbanger. Il annonce « I love you« .

Ozzy interprète des titres de Black Sabbath et pour lui permettre une petite pause son groupe nous offre des solos de guitare, de batterie et une partie instrumentale. Malgré son âge et ses problème récents de santé, Ozzy a su garder un certains dynamisme et sait comment gérer une foule de festivaliers.

Il continu son show avec par exemple « Road To Nowhere » et « Shot In The Dark ».

Photo : Heolink

 

L’avis du rédacteur Privategwar :

Quel plaisir de retrouver papy Ozzy sur scène même si la voix ne suit plus toujours. Mais le bougre se démène comme un diable, on sent qu’il se fait plaisir, et est entouré de musiciens hors pairs comme Gus G ou Blasko, le show est forcément magique pour tout fan du Madman. Il serait juste sympa que la set-list change un petit peu car cela reste du grand classique, « Mr Crowley », « Bark at the moon », « Shot in the dark » ainsi que les morceaux de Black Sabbath.

À noter qu’il ne jouera aucun morceau du dernier très bon album « Scream ». Mais Ozzy reste Ozzy, et on est forcément heureux de le retrouver en forme. Un grand moment encore une fois au Hellfest 2011 !!!

Vidéo : Privategwar

OPETH
(Dimanche 1h00 à 2h00 – Mainstage 2)

Opeth - Hellfest 2011

L’avis de la rédactrice Lust :

Ce fut royal. Parfait pour une fin de festival, lorsque le pogo / mosh pit vous a bien massacré les gambettes. Un bon son, une bonne ambiance (calée auprès du feu…), rien à redire.

La setlist : « The Grand Conjuration », « Face Of Melinda », « The Lotus Eater », « In My Time Of Need », « Master’s Apprentices », « The Drapery Falls », « Hex Omega ».

Vidéo : Privategwar

L’avis du rédacteur Privategwar :

Dernier concert du week-end avec une set-list piochant dans tous les albums excepté les trois premiers.

Les Suédois prennent d’ailleurs tout le monde à contre-pied en interprétant les très doux « Face of Melinda »,« In my time of need » et « Hex omega », ainsi que le très décalé « The lotus eater » sur lequel on constate à quel point l’apport de Pet Wiberg au synthé est indéniable. Le magnifique « The drapery falls » n’est pas oublié et c’est sur un bon show d’Opeth que se termine le Hellfest 2011 qui fut encore une belle réussite.

 

Opeth - Hellfest 2011

LA FIN DU FESTIVAL

Étant donné qu’il y a eu une rupture des verres consignes pendant le dernier jour du festival. les festivaliers ont laissé dernière eux un champs de gobelets écrasés par terre. Les organisateurs du festival ont surement eu quelques jours de grand nettoyage à faire après la fin du Hellfest. Encore une preuve que beaucoup trop de monde était présent en cette édition 2011.

Mais les festivaliers partent satisfaits de ces 3 jours intense de musique extrème ;)

Hellfest 2011

1 Paire de cornes 1 cornes ajouté
Loading ... Loading ...