Chronique: Daath

daath coverDate de formation: 2003
Originaires de: Atlanta Géorgie, US

Membres:

Sean Z: chant
Eyal Levi: guitare
Emil Werstler: guitare/clavier
Jeremy Creamer: basse
Kevin Talley: batterie

Membres passés:
Matt Ellis: batterie
Sean Farber: chant
Michael Kameron: chant/clavier
Corey Brewer: batterie
Sam Cuadra: guitare

Matos et endorsement: Ibanez, Mesa Boogie, Precision Drum, PRS guitar, Spector, Ernie Ball, Seymour Duncan, EMG, Cocaine, Heroine clothing…

Biographie officielle :

Groupe de métal extrême avec un but, Daath a été un des groupes les plus excitants de l’année 2007, avec son entrée à RoadRunner Record pour leur album The Hinderers. Alliant sur une base de death, du trash métal et du black métal, en plus d’une virtuosité technique et une groove typiquement d’Atlanta; les 13 chansons comprenant le titre éponyme The Hinderers, témoignent de la puissance écrasante de ce groupe de Géorgie à six membres.

Daath fut fondé par Eyal Levi, Mike et Sean Farber Kameron; qui jouaient ensemble depuis l’école secondaire. Les trois amis furent admis à l’école prestigieuse Berklee College Music à Boston.  Finalement ils quittèrent tous l’école pour se consacrer au projet qui allait ensuite devenir Daath.

The Hinderers à été produit par James Murphy (Disincarnate, ex- Death, Testament, Obituary) et co-produit par Daath. James et Eyal ont conçut l’enregistrement à l’aide de Andy Sneap, tandis que Colin Richardson à mixé l’album pour eux. Eyal déclare en parlant de cette collaboration « Colin et Andy sont deux gars avec qui je voulais travailler au moins une fois dans ma carrière musicale… Il va sans dire que c’était une excellente expérience ».

J’ai préféré traduire la version US plutôt que recopier bêtement la biographie française.

Discographie:

x Futility (CD 2004) – Indépendant
x The Hinderers (CD 2006) – Roadrunner records
x Dead On The Dance Floor (EP 2007) – Roadrunner records
x The Concealers (CD 2009) – Century media

Concept et philosophie du groupe:

Daath est un mot hébreu qui signifie « la connaissance », qui se réfère plutôt à la connaissance réservée à une élite. Le claviériste et conceptualiste témoigne:  » Sur le plan mental, Daath agit comme une porte entre l’instinc et l’intelligence, et à notre avis, la lutte entre ces deux aspects de l’esprit est ce qui provoque la plus part des maux dans le monde. »

Daath est un groupe de métal extême atypique, qui ne cherche pas à faire une musique lourde, pour une musique lourde. Il y a un but au delà du headbanging. Le guitariste Eyal Levi dit :

 » Fondamentalement, nous explorons l’abre de vie inversé. C’est un concept kabbalistique. Il y a treize stades sur l’arbre de la vie, et chaque stade correspond de manière significative aux treize chansons de l’album. Mike cherche des attributs pour chacun de ces stades, et ensuite nous pouvons écrire des chansons sur cette base. Notre musique contient beaucoup de vagues d’allers et de retours… Nous ne sommes pas de ces groupes qui se réunissent pour faire du bruit. Je vais écrire, Mike va écrire; et ensuite nous nous y mettons ensemble en essayer de faire en sorte que les choses se produisent, mais c’est irrévocablement un effort d’équipe. Tous les membres du groupe doivent aimer ce que nous faisons, ou nous ne le faisons pas. »

Mike ajoute: «  Le thème de l’album est la somme de tous les points de vue auto-destructeurs qui nous empêchent de nous élever au dessus de la norme. Nous faisons tous avec ça, et nous avons tous acquérit des choses au cours de notre vie qui sont complètement internes afin d’améliorer et de progresser. Nous sommes tous passés par là dans notre groupe, c’est ce qui nous permet de savoir où nous en sommes. Mais nous ne sommes absolument pas un groupe religieux, ou quelque chose comme ça – il s’agit d’exploration. C’est un processus continu. Une lutte. Généralement, nous utilisons l’arbre de vie comme cadre pour l’exploration psychologique, tout en explorant les thèmes ésotériques y étant liés. »

Eyal décrit le son unique du groupe, comme étant également polyvalent. « Nous avons beaucoup d’nfluences. J’ai commencé à jouer du violon quand j’avais quatre ans, et j’ai écouté de tout; de Gustav Malher à The Door à Aphex Twin. Je ne pense pas que nous faisons du death métal traditionnel. Je dirais que nous faisons du métal extrême progressif. Nous puisons dans différents styles de musique extrême – le death, le black, le doom… Nous intégrons de l’electronique, de l’orchestral, certains classiques rock. Nous ne nous en tenons certainement pas qu’au death métal. Nous ne nous limitons pas à ça. Nous essayons toujours de croître, et nous savons déjà quels aspects de notre musique nous souhaitons souligner plus particulièrement. Notre but est d’ajouter de nouveaux éléments à chaque album, et j’espère que nous saurons toujours faire quelque chose que les gens aiment. »

Le groupe repousse les limites du death métal traditionel. Il y a un certain « groove » sur The Hinderers, notamment avec « Subterfuge », « From the Blind » et « Ovum ». « C’est probablement juste parce que nous venons d’Atlanta, vous savez? » Déclare Eyal en riant. « Je pense que nous avons beaucoup de choses à faire avec ça. Nous aimons la musique qui groove, je pense que l’un des principaux problèmes du métal est qu’il n’y en a pas assez. C’est ce qui l’empêche de s’ouvrir à un public plus large. Par exemple, avec « Subterfuge » je tenais particulièrement à ces chansons comme   » Death Metal Atlanta », afin de susciter un « groove » lourd et écrasant qui attirerait l’attention des gens, mais aussi afin d’insérer des passages très éthérés et un solo de fou! »   ["bad-ass" à l'origine, que j'évite de traduire]

Personnelement je trouve qu’on ne ressent pas assez ce concept extrêmement construit et interessant à travers la musique ce qui est assez dommage.
RoadRunner ne parle pas du second album enregistré chez eux, et je n’ai pu trouver aucune information complémentaire concernant le reste de leur discographie.

Actuellement le groupe est en « stand by », il aurait dû faire la première partie d’Epica en 2010 lors de l’US tour débutant le 26 Janvier, mais Threat Signal les a remplacé. La raison n’est pas évoquée.

Cependant le groupe poste régulièrement des actualités sur leur myspace, mais qui ne concernent pas directement la vie du groupe.

Emil Werstler offre ses conseils en guitare via un formulaire de contact que vous trouverez via ce lien : Ask question of your favorite guitarists

J’ai été particulièrement attirée par le design des jaquettes, ainsi que par celui de leur myspace. Vous pourrez vous tout celà ici:

Myspace DAATH

Je conseille: L’album The Hinderers

Sources:

RoadRunner Record
Myspace Threat Signal

1 Paire de cornes 1 cornes ajouté
Loading ... Loading ...