[Chronique]: Kataklysm – Heaven’s Venom

Origine: Canada

Label: Nuclear Blast Records

Genre: Death Metal/Death Melodique

Membres:

- Chant: Maurizio Iacono

- Guitare: Jean-François Dagenais

- Basse: Stephane Barbe

- Batterie: Max Duhamel

Au rythme d’un album tous les deux ans, Kataklysm présente cette année leur dixième progéniture : Heaven’s Venom.

Les Canadiens faisant partie des leaders de la scène death, reviennent à leurs origines, du bon Kataklysm comme l’on en avait pas entendu depuis In The Arms of Devastation (2006).

Kataklysm plante  définitivement sa « griffe », créant l’opus ô combien aboutit qu’est Heaven’s Venom, du bon death métal mélodique puissant avec quelques touches de heavy. Le groupe est à son apothéose et n’évoluera surement plus, puisqu’ils ont Ex Deo en side project pour leur permettre de s’exprimer autrement dans un univers plus ambiancé et conceptuel.

Comme vous l’avez peut être remarqué (c’est flagrant), les premières pistes « Souless god » de cet album et « Prévail » de l’album portant le même nom (2008) sont très ressemblantes. On retrouve d’ailleurs beaucoup de points communs avec les opus précédents tout au long de l’album. La différence se fait sur le travail mélodique des guitares témoignant d’un accomplissement général du groupe Canadien.

Pour le gros son, il faut se diriger vers Determined (Vows of vengeance), Hail of the Renegade &co, construites sur un tempo medium classique, mais très efficace.  C’est d’ailleurs ainsi que nous pourrions qualifier ce dernier album : classique et foutrement efficace.

La voix de Maurizio reste fidèle à elle-même, bien grasse, attaquante , et qui fleur bon la testostérone.  Le chant black à malheureusement – ou pas –  presque disparu, utilisé seulement pour passages « ambiants ».

Côté prod’, Heaven’s Venom semble un peu moins bien mixé que Prevail , peut être un peu trop « cotonneux »; ceci dit, je ne dispose que des enceintes intégrées de mon Pc portable pour juger (j’ai légèrement assassiné le seul matos qui me permettait de ne pas saigner des oreilles).  A vous de forger votre avis en écoutant le disque ;)

Kataklysm à trouvé pour de bon son style, sa signature musicale qui rend leur son reconnaissable dès la première mesure.  On aurait pu leur reprocher de ne pas chercher de nouvelles inspirations, mais les solos de guitare et de basse, aliés à des shred typés Black Label Society, empêchent toutes remarques

J’ai cependant une petite appréhension concernant les futurs petits frères de Heaven’s Venom. J’espère que Kataklysm ne tournera pas en rond ! Mais en attendant, on s’en injecte sans mesure dans les tympans ;)

Discographie:

x The Death Gate Circle of Reincarnation (Démo- 1992)

x The Vortex of Resurection (Démo – 1993)

x The Mystical Gate of Reincarnation (MDC – 1993)

x Vision the Chaos ( MDC – 1994)

x Sorcery (CD- 1995)

x Temple of Knowledge (CD – 1996)

x Northern Hyperblast (Live – 1998)

x Victims of This Fallen World (CD – 1998)

x The Prophecy ( Stigmata of the Immaculate) (CD – 2000)

x Epic (The Poetry of War) (CD – 2001)

x Shadows of Dust (CD – 2002)

x Serenity in Fire (CD – 2004)

x In The Arms of Devastation (CD – 2006)

x Live in Deutschland: The Devastaion Begins (Live – 2007)

x Prevail (CD – 2008)

x Heaven’s Venom (CD – 2010)

Ma playlist:

Heaven’s Venom :

-          Souless god

-          Determined (Vows of Vengeance)

-          Push the Venom

-          Hail the Renegade

-          Numb and Intoxicated

In The Arms of Devastation ( album favorit):

-          Like Angels Weeping (The Dark)

-          To Reign Again

-          Open Scars

-          Temptations Nest

-          The Road to Devastation (pour amateur de chant black et mélodies de dépressifs)

[ Vidéos ]



1 Paire de cornes 1 cornes ajouté
Loading ... Loading ...