Hellfest 2011 : Interview de Last Days Of Humanity

Last Days Of Humanity était de passage au Hellfest 2011 et vous trouverez le résumé de leur performance ICI. Mais pour plus de détails sur ce groupe charismatique, Bloody Blackbird vous réserve une petite interview que voici.

 

Interview réalisée par le rédacteur Abdou Bourkia

 

Présentation de Last Days Of Humanity :

Un groupe néerlandais qui n’en finit pas de faire parler de lui. Marc au chant, Roel à la guitare, Mélanie à la basse et le grand Joep à la batterie composent
Last Days Of Humanity qui cultive un son Gore/Grind influencé, entre autres, par Napalm Death.

Pour celles et ceux qui aiment la vitesse extrême, la voix gutturale, vomitive (un peu péjoratif ?) et saturée et les notes à peine audibles, Last Days Of Humanity est le groupe à découvrir.

Interview de Last Days Of Humanity :

Abdou : Parlez-nous des débuts de Last Days Of Humanity ?
Marc   : On a commencé en 1989 et quelques années, après on enregistré notre première demo «Human Atrocity». Et puis, en 1991, un split avec Confessions Of Obscurity…
Quelqu’un a dit : tu parles de discographie ici et non de biographie (rires)…
Roel : Depuis sa création le groupe se produit sur la scène du Grind/Gore (c’est où ?) et donne des concerts. Last Days Of Humanity a connu beaucoup de changement au niveau des line-up des membres. Mais le groupe a gardé son originalité et sa même ligne pour créer une musique extrême pour des gens extrêmes.
Marc : On continue à faire du bruit !

Abdou : Quelles sont vos influences?
Roel : Je ne peux pas donner de noms. Mais je peux seulement te dire qu’on puise nos influences chez les groupes du Metal Old School.
Marc : J’aime bien les premiers albums de Carcass.

Abdou : Last Days Of Humanity a un nouveau bassiste c’est ça ?
Roel : Oui c’est elle.
Abdou : Ah bon, une femme à la basse… Vous voulez ajouter une touche féminine à votre musique brutale ?
Roel : Non, ce n’est pas le cas (rires). Ce qui est importe, ce n’est pas celui qui joue mais l’émotion et l’implication qu’il dégage en jouant notre musique. It’s a question of feelings.

Abdou : Et voilà, donc tu es la nouvelle recrue de Last Days Of Humanity ?
Mélanie : Oui. Je rejoins le groupe pour une série de tournées européennes. Je remplace Erwin. Je ne sais pas s’ils vont me garder ou pas (rires).

Abdou : Pourquoi pas ?
Marc: C’est toi qui décide-en désignant Mélanie (rires).
Roel : En fait, Erwin est un des membres fondateurs du groupe et Mélanie le remplace pour nos dates actuellement.
Et puis, peu importe celui qui joue mais on a tous la passion et le dévouement pour donner vie à Last Days Of Humanity.

Abdou : Vous défendez quoi ?
Marc : La liberté d’expression vient en premier lieu. On cherche à s’exprimer librement à travers nos textes et notre musique.
Roel : On essayer de pousser encore pour toucher le fond et obtenir plus de liberté d’expression. On joue cette musique pour nous-mêmes et pour les autres.  Peu importe le nombre du public qui assiste à nos concerts. L’essentiel pour nous c’est le fait de jouer cette musique telle qu’on l’aime.
Mélanie : Oui, peu importe le nombre, l’essentiel c’est de donner le meilleur lors du concert. Et le public que soit 20 ou 2000 va admirer ton spectacle et ce que tu fais. Pour moi, c’est le plus important.
Roel : Et aussi avoir un contact avec ce public.

Abdou : Si je demande à chacun de vous de me nommer sa musique ou son album préféré?
Mélanie : J’écoute divers genres de musique. J’aime bien Muse. Ce n’est pas du Metal, je le sais bien, mais j’aime leur musique. En Metal, Misery…
Marc : (qui l’interrompt) T’es virée ! (rire)
Roel : Ma musique préférée, c’est celle d’Iron Maiden, Judas Priest et en Metal j’aime bien ce que Bolt Thrower font. Ils vont jouer ce soir et assister à leur show. C’est un groupe qui a gardé son propre style. Ils n’ont pas changé et n’ont pas succombé à cette vague commerciale qui envahit le Metal.
Marc : Pour moi c’est le Rock et Heavy Metal tout court. Black Sabbath, Deep Purple, Old Rock, Roxy Musique (rire), Old Carcass, Old Canibal Corps et d’autres.
Mélanie: J’aime bien également The Haunted.
Joep : Je préfère ceux qui font beaucoup de bruit. Surtout Old Metal School : Morbid Angel, Deicide et d’autres.

Abdou : Pourquoi vous dites Old ? Vous préférés les anciens albums de ces groupes ?
Marc : Oui bien sûr.
Roel: Il y a beaucoup de groupes qui se sont métamorphosés et ont changé de nature pour répondre aux directives commerciales, sans citer les noms. On peut parler de Metallica, est la liste est encore très longue des groupes qui ont changé de peau.

Abdou : Vous vivez de votre musique ?
Marc et Roel : Oh, non.
Roel : On ne peut pas vivre avec ce genre de musique. A ce propos, ce n’est pas une musique commerciale. On joue ce qu’on veut. Ce n’est pas une musique de masse. Et puis on n’a pas l’ambition de vivre de ce genre musical. Notre façon de jouer et notre style relèvent d’un véritable hobby, un point c’est tout.

Abdou : Le mot de la fin ?
Joep : « Stay sobre ». Rester sobre. (rires).
Mélanie : « Stay Grind ». Rester Grind. (rires)
Marc : Psychoses, tu le mentionne très bien dans ton article (rires).
Roel : On aime bien ce style et on ne va pas le changer.  ‘We love this music’.

1 Paire de cornes 1 cornes ajouté
Loading ... Loading ...