Devin Townsend Band – 12/06/2011 – Paris – La Maroquinerie

 

Devin Townsend à Paris, voilà le concert très attendu par les fans qui le considèrent comme un génie musical. Après la déception de l’annulation de son passage à l’Elysée Montmartre pour cause d’incendie, cette date à la Maroquinerie, le lendemain de son passage à Denain pour les Metallurgicalles était une vraie aubaine à ne surtout pas rater.

La Maroquinerie est pleine à craquer, et la 1ere partie sera… Devin en acoustique. Le gars est ravi d’être à Paris et commence à distiller sa bonne humeur dans le public déjà conquis en commençant par 2 titres de « Ki », « Coast » et le très beau « Terminal » avant d’enchainer par une chanson de Ghost2 s’appellant « Fall » il parait. Viennent ensuite « Solar winds » tiré de l’album « Ziltoid » en version raccourcie pour l’occasion sur lequel Devin chante en aigue comme sur le morceau de l’album toujours dans le but de faire rigoler le public, puis le très applaudi « Sister » et enfin la ballade « Ih-ah » bien plus intéressante du coup que sur album.

Après cette très bonne mise en bouche et une pause d’environ 30 mn, le groupe revient sur scène pour le concert électrique que tout le monde attend et balance d’entrée l’excellent « Supercrush ». Dommage qu’Anneke ne soit pas présente mais Devin chante les parties vocales féminines de très belle façon, et nous prouve juste après avec « Kingdom » à quel point c’est un bon chanteur, très polyvalent, passant de belles mélodies à des cris venant d’ailleurs. Suivent 2 titres de « Deconstruction », « Stand » et «  Juular », j’aurais préféré « Sumeria » mais on ne va pas faire la fine bouche vu la set-list de rêve qui arrive.

Devin nous gratifie à la suite du magnifique « Deadhead » en nous le présentant comme un morceau mélancolique à écouter les jours de pluie, puis ce sont les classiques « Truth » et « Om » qui sont joués sur lesquels Devin nous fait ses grimaces habituelles.

Un petit passage par Ziltoid avec « By your command » avant de jouer un des plus beaux morceaux de sa discographie ( quel feeling ! ) avec ce « Life » qui fait bouger le public, Devin criant des « Balls,balls » et racontant encore plein de conneries durant le 2em couplet.

 

Un petit « Gaia » histoire de rappeler que « Synchestra » est un très bon album et il est temps de faire pogoter un peu le public avec un « Bad devil » toujours aussi puissant.

 

 

C’est l’heure du rappel ou Devin parodie un peu le clacissisme des groupes au moment de revenir et de faire crier le public. « Vous voulez du Ziltoid ? » demande Devin, et c’est parti pour l’énergique et planant « Color your world » et « The greys ». Puis vient la surprise de ce concert que je n’attendais pas du tout, le superbe « Deep peace » de « Terria » et son magnifique solo qui prouve l’étendue de composition dont dispose Devin.

C’est l’heure du 2em rappel et c’est le moment où Devin fait monter 2 personnes sur scène pour « danser plus mal que lui », ainsi qu’un chanteur et d’autres personne malgré la scène réduite,  pour le très fun « Bent it like bender ». Cela devient une vraie ambiance de fête, le public sautant dans tous les sens, ce qui clos ce concert en beauté.

 

Devin a montré qu’il était très heureux d’être à Paris et c’est un public aux anges qui le remercie pour un show de grande qualité. On pourra juste reprocher un son un peu fort par moment.

Une soirée comme on en voudrait plus souvent.

Merci Devin !!!!!!

 

PS : merci à HostOfSeraphim pour ses vidéos en acoustique.

1 Paire de cornes Ajoute tes cornes
Loading ... Loading ...